Bibliothèque

Accès et collections

La bibliothèque des Archives départementales constitue un ensemble important estimé à environ 22 000 monographies et plus de 1400 titres de périodiques (dont plus de 200 en cours), principalement centrée sur l'histoire locale et générale, ce qui fait d'elle probablement la première « bibliothèque patrimoniale » des Landes.

Historique

Jusqu'à la réorganisation de 2006 les « bibliothèques » rassemblaient plusieurs ensembles de documents répartis dans plusieurs collections classées d'après le format imprimerie (in 12, in 18, 8°, 4°, gd 4°, gd 8°, f°, pl°) :
 
- La bibliothèque proprement dite mise en place en 1953 sous la direction d'Henri Charnier conservateur de 1952 à 1966 constituée de monographies et de brochures acquises par le service,

- Le fonds du centre de documentation constitué à partir de 1954 et clos le 31 décembre 1977, très utilisé par le personnel  administratif jusqu'à la création vers 1980 du service de documentation de la préfecture,

- La bibliothèque des « publications officielles » qui correspond à la « bibliothèque administrative » et qui rassemble surtout des imprimés officiels et les productions des autres services d'archives,

- Des bibliothèques privées ou publiques issues de fonds cotés en J ou en W. Dans leur rôle de bibliothèque patrimoniale, les Archives des Landes ont sauvé près d'une vingtaine d'ensembles de livres, plus ou moins importants, constitués par des particuliers ou des institutions, en ayant soin, ce faisant, de respecter leur intégrité, comme autant de constructions intellectuelles, reflets d'un mode de pensée. La majeure partie sont dans la série J, réservée aux « documents entrés par voie extraordinaire », et dans des versements.

- Les périodiques issus du dépôt administratif que le service des archives a géré de 1921 à 2006,

- Les périodiques de référence en matière d'histoire et de sciences auxiliaires de l'histoire entrés par abonnement et par envois gracieux.

Pour trouver la cote d'un périodique, utilisez le formulaire de recherche du site archivesenligne.landes.org.

La politique actuelle

Le service des Archives souhaite positionner sa bibliothèque comme la bibliothèque patrimoniale du département.

Les acquisitions sont orientées vers le développement et le complément du fonds local par l'accroissement d'un fonds constitué de périodiques, monographies et publications diverses concernant les Landes, d'oeuvres de Landais et de fonds relatifs à l'ethnographie, l'agriculture, la forêt, le pétrole, les forges et autres thèmes importants pour les Landes.

Ces publications sont, en fonction de leur intérêt historique et/ou esthétique, acquises si possible en deux exemplaires (y compris certains périodiques), l'un de communication réservée, dans un objectif patrimonial, l'autre de communication courante.

La bibliothèque, dont l'informatisation est en cours d'achèvement, se compose aujourd'hui de trois types de documents :

- Les monographies cotées en fonction de leur format d'imprimerie,

- Les brochures monographies cotées Br suivi de leur format d'imprimerie,

- Les périodiques, quel que soit leur mode d'entrée (abonnement, envoi gracieux, dépôt administratif), cotés en « Per ».

Elle se répartit en fonds :

- La bibliothèque professionnelle,

- La bibliothèque généraliste ou « historique » constituée d'ouvrages et de périodiques de référence en matière d'histoire et de sciences auxiliaires de l'histoire,

La bibliothèque patrimoniale ou fonds local, qui rassemble des ouvrages et des périodiques concernant les Landes ou des oeuvres de Landais et des thèmes importants pour les Landes (l'ethnographie, l'agriculture, la forêt, le pétrole, les forges, etc.).

Coin lecture
©Girons Alain.

Coin lecture

Modalités de consultation

Ayant vocation à conserver des ouvrages souvent rares ou devant être disponibles à tout moment, elle n'est pas une bibliothèque de prêt, mais exclusivement de consultation sur place. Il n'y a pas d'espace de lecture publique au sens où cela s'entend dans une bibliothèque de lecture publique.

L'unique salle de lecture, sous surveillance constante, peut être assimilée à une salle d'étude ; seul un nombre restreint d'usuels et le dernier numéro de chacun des périodiques reçus pour l'histoire et ses sciences auxiliaires sont en accès direct.

Exceptionnellement, des ouvrages rares ou précieux sortent pour exposition, si les conditions de sécurité sont réunies. Accèder à la bibliothèque